Un Coeur Sans Toit

Un Coeur Sans Toit

Sauvetage de Kiwi (49)

 

 

                                                                                                                                      19 09 2018

 

 

Léa et Marie ont dit adieu hier au petit KIWI 

Ses blessures et sa souffrance étaient telles que le vétérinaire a conseillé d'y mettre un terme. Il aurait pu survivre, certes, mais dans la souffrance toute sa vie, puisqu'il n'y avait pas de réponse chirurgicale à ses blessures du bassin .

 

C'est le triste sort de beaucoup trop de ces petits nés dans la nature, ou jetés à la rue . 


Voilà ce qui les attend : la faim, la maladie, les accidents , une courte vie de souffrances, alors

 

STERILISEZ , STERILISEZ , STERILISEZ , en ne le faisant pas, vous vous comportez en irresponsables criminels . Et non, mes mots ne dépassent pas ma pensée, ils en sont l'exacte expression . 


Les associations en ont mare, marre , de pleurer et payer à votre place 

 

 

bougie.jpg


 

                                                                                                            15 09 2018

 

 

 

Aujourd'hui, nous avons pris en charge ce petit chaton en grande souffrance . 


Des jeunes filles l'ont " ramassé " et l'ont emmené chez un vétérinaire qui a juste fait une piqûre pour l'empêcher de souffrir , puis nous ont appelés , ne sachant que faire . 


Le petit a dû passer sous une voiture ; il a une patte fracturée, mais plus grave, le bassin est très touché . 


Il est bien sûr resté à notre clinique, la douleur est gérée, et en fonction de la gravité de ses blessures, quand il aura vu le chirurgien, nous saurons s'il est opérable, et s'il pourra survivre dans des conditions acceptables .

 

Bienvenue à bord, petit KIWI 

 

 

 

 



15/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 865 autres membres